La tour panoramique

En 1932, L'Abbé Aguillaume fut l'initiateur de la construction de la tour d’observation de style néogothique.
Elle fut édifiée sur les «Rochers de Bruladis» qui constituaient déjà à l'époque gauloise un lieu de surveillance et d'émission de signaux lumineux à l'aide de feux.

Sa construction, arrêtée en 1937 faute de moyens de financement, ne reprit qu’en 1956 et fut achevée en 1957
pour supporter une antenne-relais pour la télévision jusqu'en 1972. Elle a été récemment rénovée.

Elle permet aux visiteurs courageux de découvrir à son sommet la vue sur 7 départements lorsque l'horizon est dégagé, et même d'apercevoir le puy de Dôme et le Puy de Sancy.